Image description

Méthode de travail

La Zone d'Action Spontanée est le point de départ de la méthodologie de Toestand. A la base on propose une nouvelle forme de travail socioculturel qui s'adapte à une nouvelle réalité sociale : nous travaillons dans des bâtiments vides ou inutilisés et utilisons au maximum des matériaux récupérés et recyclés. Avec la participation des organisations et des citoyens nous essayons de stimuler leur créativité et leur capacités.

Toestand crée des Zones d'Action Spontanée

Nous recherchons activement des bâtiments vides. Mais en attendant, des propriétés intéressantes nous sont également proposées par des propriétaires qui reçoivent des échos positifs sur notre approche de la gestion de vacance immobilière. En d'autres termes : nous trouvons un bâtiment ou un bâtiment nous trouve. 

Une fois que nous avons les clés d'un bâtiment, nous le rendons prêt à l'emploi : nous le nettoyons, nous fixons l'électricité, nous le rendons ignifuge et verrouillable. C'est un travail que nous ne faisons jamais seul mais toujours avec de nombreux bénévoles et d'habitants que nous invitons à nous aider. 

Une fois que le bâtiment est prêt à l'emploi, on peut le considérer comme une toile vierge. Nous examinons les possibilités de l'espace et faisons une analyse approfondie du quartier. Avec le plus grand nombre de personnes possible, nous réfléchissons à quoi le bâtiment peut servir et comment il peut avoir une nouvelle fonction dans le quartier. Qui a besoin d'espace ? De quoi ce quartier a-t-il besoin ? Ensuite, nous lançons un appel à projets et éventuellement, nous organisons un certain nombre d'activités pour montrer le potentiel de l'espace. Nous recherchons des partenaires (d'autres organisations socioculturelles, des habitants de quartier, des jeunes en quête d'espace) pour aider à développer une nouvelle dynamique.

La Zone d'Action Spontanée, en tant que havre expérimental, offre l'occasion aux habitants de quartier de se rencontrer et se faire connaître. Mais plus encore qu'une méthodologie, Toestand a une attitude de base qui rend beaucoup de choses possibles : une mentalité ouverte, basée sur la confiance, la proximité et la liberté. Cela crée de nouveaux "liens" concrets et spirituels entre des personnes qui, autrement, n'entreraient pas en contact les unes avec les autres. En ce sens, une Zone d'Action Spontanée peut également être considérée comme un "laboratoire cosmopolite" : des lieux de la société où des personnes d'origines sociales et culturelles différentes se réunissent et apprennent à interagir. 

Le fonctionnement de Toestand vise à accueillir des activités à la fois expérimentales et populaires, et ce faisant, cherche à créer des chevauchements et des brassages. Il y a régulièrement des activités publiques telles que des journées portes ouvertes, des brocantes, des festivals, des concerts, des conférences... Nos partenaires ont la liberté et l'espace nécessaires pour expérimenter, exprimer et partager leur "état" avec les autres. L'ASBL Toestand soutient, questionne et aide à construire un tel moment public. Cela peut prendre différentes formes : un festival sur l'entreprenariat débutant, une série de conférences sur la gentrification, une soirée cinéma sur l'avenir des bâtiments religieux vides, une exposition sur le Punk, un marché de Noël artisanal et alternatif, une foire pour les éditeurs indépendants, un rassemblement de tatoueurs, une soirée iftar... Un moment public est précédé d'une préparation intensive par un groupe composé de citoyens et d'associations impliquées, ou de bénévoles externes. Le plus important est de créer un mélange et des rencontres intéressantes. Toestand encourage le dialogue interculturel et intergénérationnel : des personnes qui, autrement, ne travailleraient pas ensemble, organisent une activité ensemble. Toestand guide donc les participants, de l'idée à l'exécution.

Toestand s'occupe de la coordination

Nous organisons parfois nos propres activités pour mettre en évidence le potentiel d'un bâtiment, d'une part, et pour attirer un public mixte, d'autre part. Ainsi, nous essayons également de combler les lacunes du champ de travail socioculturel classique d'aujourd'hui en donnant de l'espace à de nouvelles formes d'organisation. Toestand assure la communication interne et externe. De cette façon, nous aidons à tisser des liens entre les participants et entre ce qui se passe et le public. Nous commençons à travailler avec nos partenaires sans thème ni point de départ, et nous nous appuyons sur la spontanéité et le dialogue. 

Entretemps, Toestand a une expérience considérable avec la mixité sociale et culturelle, dans la communication non violente, dans la résolution de petits et grands conflits, dans l'écoute des préoccupations de tous les utilisateurs de nos sites. Les personnes chargées de coordonner une Zone d'Action Spontanée sont entièrement au service des personnes et des partenaires qui l'utilisent. L'autonomie des employés de Toestand crée une culture de prise de décision rapide pour les parties externes qui offre la flexibilité nécessaire. Vous obtenez un oui ou un non assez rapidement... 

Que fait un coordinateur dans le cadre d'un projet d'occupation temporaire ? 

  • préparer l'espace logistiquement prêt à l'emploi, en collaboration avec l'équipe technique 
  • écrire et diffuser un appel à projet sélectionner des partenaires et des initiatives approprié(e)s
  • accompagner les partenaires et leurs projets 
  • organiser régulièrement des réunions de partenaires 
  • trouver des personnes adéquates pour les permanences éventuelles 
  • entretenir le bâtiment et assurer la sécurité 
  • évaluer et ajuster en permanence le bon déroulement de l'occupation 
  • rechercher et encadrer des bénévoles 

Les utilisateurs sont des partenaires

Il n'y a pas de projet où aucun partenaire n'est impliqué. Ils font vivre les lieux. Dès que nous avons un bâtiment plus ou moins prêt à être utilisé, nous commençons à chercher des personnes et des organisations dans le quartier qui veulent travailler avec nous pour donner forme à la Zone d'Action Spontanée. Parfois, au début, nous organisons nous-mêmes un certain nombre d'activités (une grande chaise musicale, une foire d'échange de plantes, une soirée de patinage à roulettes) pour mettre en valeur le potentiel du site, mais de préférence, nous laissons les utilisateurs/partenaires vivre le lieu. 

Nous trouvons nos partenaires par le biais d'appels à projets et des journées portes ouvertes. En ce qui concerne les modalités de candidature, les règles sont très simples. Pas de formulaires d'inscription ou des procédures compliqué(e)s, les gens peuvent simplement venir nous dire ce qu'ils veulent faire. Ensuite, avec un groupe de bénévoles, nous regardons ce qui est possible dans le bâtiment et examinons quelle combinaison pourrait potentiellement donner un mélange intéressant. Il en résulte des partenaires qui sont divers dans ce qu'ils font et/ou offrent, divers dans leurs origines, divers dans leurs objectifs. Dans un projet de Toestand, vous trouverez des bébés, des adolescents, des personnes âgées, des lapins, des poulets et des chiens... 

Chez Toestand, nous renversons l'implication. Nous ne proposons pas un programme d'activités nous-mêmes, mais nous participons aux projets que d'autres personnes proposent. Notre "participation" consiste simplement à soutenir, encadrer et offrir un espace. L'auto-organisation est très importante au sein de Toestand, mais chacun a le droit de faire les choses à son propre rythme. Nous essayons avant tout de créer les conditions préalables pour que les choses se déroulent le mieux possible. Au bout d'un certain temps, nos partenaires se débrouillent seuls et suivent leur propre voie. Ils font ainsi de la place pour de nouvelles initiatives. 

Go to top of page